Err

Frais de port Offerts à partir de 99 € d'achat pour la France Métropolitaine.
Blog
Rechercher

Les émaux pour la fabrication de la pate de verre

Les émaux pour la fabrication de la pate de verre

Ces émaux et ces oxydes représentée sur la photo servent à la coloration du verre quand il est en fusion.

Quelques exemples de couleur :

pour le bleu : l' oxyde de manganèse et le cobalt.

Jaune : l' argent et le chrome

Rouge : l' oxyde de cuivre

Orange : le sélénium

Rose : l' or

Violet : oxyde de manganèse

Le souffleur de verre vient posé sa canne de verre chaud dans la poudre d'émaux et il la tourne de façon selon ce qu'il souhaite obtenir comme intensité de couleur de la pâte de verre et l'emplacement sur la pièce qui n'a pas encore pris forme de vie.

Plus longtemps il tourne sa canne dans la pâte de verre, et plus la couleur sera intense.


La pâte de verre est un matériau à partir duquel on produit des œuvres uniques ou en édition limitée. Son caractère esthétique tient autant à la matière qu’à la forme. Cette technique connaît un vif succès depuis la période Art Nouveau. L’entreprise Daum a poursuivi la production d’œuvres en pâte de verre. La région lorraine a été riche en grandes signatures. Toutefois cette technique n’a été vraiment maîtrisé par quelques artistes. Les véritables pates de verre ont été produites par : Henri CROS (1840-1907), Albert DAMMOUSE (1848-1926), Georges DESPRET (1862-1952), François DECORCHEMONT (1880-1971), Amalric WALTER (1870-1959) et Jean-Gabriel ROUSSEAU (ARGY-ROUSSEAU) (1885-1953). Emile GALLE (1846-1904), Grand Maêtre-Verrier, génie, humaniste et poète reconnu dans le monde entier n’a finalement pas réalisé de pièce pure pâte de verre. Il a su révolutionné les techniques et matériaux. Mais son orientation industrielle ne pouvait lui permettre de pratiquer cette technique. 

Un matériau qui flatte les sens :

La pâte de verre est une matière qui comporte des bulles, qui prend à la lumière un aspect cireux, mat, semi transparent, translucide ou ponceux.  Son grain de peau est particulier,  évoquant le velours d’une pêche, le satin d’une peau délicate ou la douceur d’une surface cirée… La lumière offre au regard toute une gamme de jeux optiques grâce aux semi transparences, aux modulations des couleurs et des épaisseurs de la matière, à ses reliefs et aux tailles ou polissage.

Une histoire discontinue

Pline et d’autres écrivains de l’Antiquité rapportent que l’on couvrait alors les murs et les plafonds de pavés de pâte de verre de diverses couleurs. Il s’agissait de mosaïque mais aussi de pièces de plus grandes dimensions. On sait aussi que la maîtrise de l’art du verre par les artistes de l’Antiquité à Rome était telle qu’ils étaient capables d’employer alternativement du verre opaque et du verre transparent sur des pièces décoratives ou utilitaires. Ils étaient très habiles également dans l’imitation des pierres fines.

Au début du 18ème siècle, la pâte de verre connut un regain d’intérêt : S.A.R. Monsieur le Duc d’Orléans, alors régent, encouragea la redécouverte de la pâte de verre, il suivit les recherches du chimiste Hamberg, qui mit à jour de nouveaux procédés pour réaliser des pâtes de verre. Mais c’est à l’Art Nouveau que l’on doit la renaissance de la pâte de verre. Vers 1880, quelques artistes cherchaient une matière fusible que l’on puisse travailler comme une sculpture. C’est Henri Cros qui redécouvrit la pâte de verre, après de multiples expérimentations. Parallèlement, d’autres artistes développèrent des procédés particuliers pour produire cette matière. C’est le cas d’Albert Dammouse, qui réussit à affiner la matière et allégea le décor. François Décorchemont, quant à lui, réalisait des pièces inspirées de la nature, dans des couleurs riches en nuances. Il pratiquait la technique de la cire perdue. Amalric Walter, engagé par les Frères Daum en 1904, maîtrisait parfaitement la technique de la pâte de verre et a réalisé des pièces au décor végétal ou animalier, souvent à partir de décors d’Henri Bergé (chef décorateur chez Daum), contribuant au succès de l’Ecole de Nancy.

Une technique originale :

Pour en apprécier toutes les subtilités, encore faut-il connaître la technique de la pâte de verre.

1 – La technique de la fonte à cire perdue :
Cette technique s’adapte en principe à tout sujet, à toute forme et permet des détails. L’artiste réalise son projet en cire de fonderie ou le reproduit par moulage. Il est ensuite placé dans une boîte, dans laquelle on coule du plâtre réfractaire spécial pour constituer le moule. La cire pour la fonte est ensuite préparée pour être coulée dans du Plâtre Spécial Fusion résistant à de hautes températures. Le PSF obtenu est étuvé par vapeur d’eau dans une « décireuse » et la cire recyclée.

2 – Préparation du four et cuisson :
Le verrier va choisir quel type de verre il va utiliser, calculer la quantité nécessaire, le nettoyer et le déposer, soit à même le PSF, soit dans un pot percé en terre posé sur le PSF. Ce verre est réduit en poudre, on y adjoint éventuellement des sels de plomb pour obtenir du cristal. Puis le verrier va établir la courbe de cuisson adaptée à sa pièce et lancer le four. La conduite du four doit être très précise et la cuisson est effectuée par paliers, cela pour empêcher les accidents de cuisson et les fissures. Le verre, généralement du cristal, est porté jusqu’à la température de fusion, autour de 1000°, pour agglomérer les grains.  Le verre en fusion s’écoule dans le moule et remplace la cire qui a fondu. Le moule est refroidi pendant cinq jours. Après refroidissement on libère la pièce du moule. Le moule est détruit par un moyen chimique ou mécanique.

3 – Parachèvement ou finition :
Après que la pièce soit dégagée du PSF, elle est nettoyée à l’eau. Son système d’alimentation (évents si il y en a) et les imperfections doivent être ôtées. Un travail de taille, de perçage, de « meulissage », de polissage, interviendra alors pour retrouver en partie la transparence du cristal ou du verre. Toute intervention sur la peau de surface entraîne automatiquement une réparation avec des machines outils (scie diamantée, platine, tourets, machine à bandes…) et abrasifs. C’est au parachèvement que le verrier donne à sa pièce l’aspect désiré au départ. Le travail se fait toujours sous eau pour éviter un choc thermique.

La pâte de verre se prête au moulage et à la sculpture, d’où l’importance du travail de finition.

Ne pas confondre pâte de verre et verres opaques. Un usage impropre du terme pâte de verre s’est développé en raison de l’aspect parfois proche de ces deux types de verre. Les verres opaques sont composés de plusieurs couches, dans lesquelles des poudres d’émaux colorés sont incorporés au cours de la cuisson. Or, il existe une grande différence entre les procédés de fabrication de ces verres soufflés et la véritable pâte de verre.


Rédigé le  1 fév. 2019 18:06  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Nouvelle collection Lalique Hirondelles 2018

Nouvelle collection Lalique Hirondelles 2018

Célébrant le 130ème anniversaire de la Maison, la nouvelle collection nous entraîne au coeur du patrimoine et du riche héritage construit par René Lalique. Lalique réinterprète aujourd’hui la figure de l’hirondelle, annonciatrice du printemps, symbole de bonheur et de liberté. Sculptées dans le cristal satiné repoli, les hirondelles se juxtaposent dans un jeu de répétition graphique.

La Maison Lalique célèbre cette année une belle histoire: 130 ans de savoir-faire et d’excellence créative dans l’art de vivre français à travers des créations « made in France » intemporelles.

Les pièces de cette collection sont en cours de fabrication dans les ateliers Lalique. La livraison est prévue mi- Mars 2018. 


Rédigé le  20 jan. 2018 12:13  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Nouveautés Lalique Septembre 2017 " Nature Sauvage "

Nouveautés Lalique Septembre 2017

La nouvelle collection Lalique célèbre la Nature, source d’inspiration majeure de la Maison depuis son origine.
Entre jungle sauvage et jungle urbaine, le bestiaire de cristal satiné et repoli côtoie la poésie d’une vision rêvée de la flore parisienne.

A la une, la collection Champs - Elysées revisitée par les ateliers Lalique offrant une palette plus large de pièces d' ornements d'intérieurs de luxe . 
Notre coup de coeur, le vase champs - Élysée qui est massif et à la fois affinée sur son contour par des feuilles d'érables, le travail remarquable de la marque permet de sublimer chaque pièce à la perfection du renom de la marque. 
Le nombre de personnes travaillant sur cette pièce peut dépasser la cinquantaine, afin de permettre ce chef d'oeuvre d'éclore dans les intérieurs les plus chers à nos yeux. 

Tout simplement Magnifique et bravo à tout les metteurs en scène de cette réussite. 

Rédigé le  15 sep. 2017 12:19  -  Lien permanent
0 Commentaires  

La valeur des objets de décoration en cristal

La valeur des objets de décoration en cristal

C'est un fait, les artisans français ont un savoir unique dans l'art de fabriquer des objets de décoration en cristal. De toutes les tailles et de toutes les formes, ces objets séduisent. Ils donnent de la valeur aux habitations et ajoutent une touche d'élégance et de raffinement à l'ensemble du décor. Aujourd'hui, sur le marché des systèmes d'alarme performants, les fabricants proposent des modèles spécialement adaptés pour assurer la sécurité de vos biens: aussi bien immobiliers que décoratifs.

Le savoir-faire français dans la cristallerie

Raffiné et noble, le cristal a été autrefois réservé à l'usage des élites. Il est le symbole par excellence de la table élégante et prestigieuse. Découvert en Angleterre, le cristal est d'abord utilisé par les rois tels que Louis XIV. Pour permettre à l'hexagone d'acquérir son indépendance en matière de cristallerie et pour des intérêts économiques, le roi créa dès 1775, sa première cristallerie, spécialisée dans la fabrication de cristallocérames: médaillons faits à l'effigie des rois.

Aujourd'hui, le cristal n'a pas perdu de sa valeur. Du fait de sa transparence absolue et de son éclat incomparable, le cristal se démarque tout simplement des autres matières par sa beauté infinie, qui capte la lumière. Mais désormais, la valeur du cristal est définie non pas grâce à son ancienneté, mais plutôt par la renommée de la cristallerie d'origine, qui d'ailleurs signe ses œuvres. La plus vieille des cristalleries se trouve à Meurthe-et-Moselle. Classée au patrimoine de l'humanité, cette cristallerie est actuellement la plus célèbre. Flocons, vaisselles et bijoux, les Français font preuve d'un savoir-faire unique.

Déco personnalisée en cristal: des objets de valeur à sécuriser

Ornements, boites à bijoux, pendules, lustres et bougeoirs, la tendance du cristal est aujourd'hui à la personnalisation. Associés à d'autres matières précieuses comme de l'or ou de l'argent, ces œuvres d'art s'installent aux quatre coins de la maison. Suscitant souvent la convoitise, ces objets de grande valeur sont à protéger. Facile à cacher: dans un sac par exemple, pour un petit ornement, ils doivent faire l'objet d'une grande vigilance. Caméra IP pour une vidéosurveillance, détecteur de mouvement, barrière infrarouge cliquez ici pour retrouver tous les systèmes d'alarme et différents accessoires dont vous pourrez avoir besoin.

Grâce à un système d'alarme performant: vous pourrez aisément quitter le logement sans inquiétude. Pour plus de sécurité, n'hésitez par à faire appel à des prestataires de télésurveillance pour garder en visuel des lieux contenant les objets de grande valeur à l'intérieur, mais aussi en extérieur. Pour plus de fiabilité, il est recommandé de vérifier les normes des systèmes d'alarme, qui s'adaptent d'ailleurs aux besoins de niveau de sécurité des utilisateurs. Ces systèmes doivent en outre être installés par des professionnels agréés afin de garantir l'accord des assureurs, surtout dans le cas ou une habitation recèle des objets de valeur.

Rédigé le  5 juillet 2015 9:27  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Nouvelle Collection Tourbillons Lalique

La nouvelle collection " Tourbillons " nous entraîne au cœur du patrimoine de la maison Lalique et du riche héritage construit par René Lalique.

Avec admiration et respect pour l' œuvre de cet immense artiste, Lalique réinterprète des créations emblématiques : la coupe flora bella,  le vase tourbillons ou encore l' anémone trouvent ainsi une autre expression à travers de nouvelles couleurs, formes ou fonctionnalités.

Chaque pièce puise à l' origine son inspiration dans la nature et nous invente à admirer sa beauté : l' éclosion silencieuse d' une fougère dont le mouvement évoque le vent ou les vagues, la poésie d' une fleur ou les courbes sensuelles d' une silhouette féminine.

Sculpteur de lumière, Lalique marie créativité et savoir-faire pour immortaliser la nature.

La première collection Tourbillons de René Lalique à était crée en 1926.
Rédigé le  20 mars 2015 15:05  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Nouvelle Collection Verres Lalique 100 Points

Nouvelle Collection Verres Lalique 100 Points Nouvelle collection de verres Lalique 100 points réalisé en partenariat avec l' expert et critique de vin de renom mondial, l' américain James Suckling .
Cette collection est d 'une grande sobriété, élégante et fonctionnelle et son pied est travaillé rendant le touché très sensuel.
Beaucoup de classe pour cette nouvelle collection pour tout les admirateurs et admiratrices de vin.
Rédigé le  4 mars 2014 17:24  -  Lien permanent
0 Commentaires