Err

Frais de port Offerts à partir de 99 € d'achat pour la France Métropolitaine.
Gravure sur Cristal uniquement sur demande et sur certaines pièces
Rechercher Votre Panier   Continuer les achats

Carafe Cristal Lalique Bouchon 2 Anémones collection 2016

(Code: 4409INC)
Couleur :

Information complémentaire
1.200,00 €
sur commande
Disponible sous environs 30 jours (après la confirmation de la commande)
ACHETER
Carafe Cristal Lalique Bouchon 2 Anémones collection 2016
  • Carafe Cristal Lalique Bouchon 2 Anémones collection 2016
  • Carafe Cristal Lalique Bouchon 2 Anémones collection 2016
  • Carafe Cristal Lalique Bouchon 2 Anémones collection 2016
  • Carafe Cristal Lalique Bouchon 2 Anémones collection 2016
  • Carafe Cristal Lalique Bouchon 2 Anémones collection 2016
  • Carafe Cristal Lalique Bouchon 2 Anémones collection 2016
  • Carafe Cristal Lalique Bouchon 2 Anémones collection 2016
Carafe cristal Lalique de la nouvelle collection 2016 intitulé Anémones.
Bouchon représentant 2 anémones pouvant être servit comme pièce décorative sur table et servir le vin décanté avec élégance.

3 coloris au choix:
- Carafe incolore et bouchon cristal satiné avec pointes d' émail noir. 
- Carafe incolore et bouchon cristal noir avec pointes émail blanc.
- Carafe incolore et bouchon rouge avec pointes émail blanc.



Dimensions :
Hauteur : 24,4 cm
Largeur :  14,2 cm

Pièce crée en 1927 par René Lalique:

Artiste révolutionnaire, admiré ou taxé d’excentrique, René Lalique suscite un engouement extraordinaire, des cours d’Europe aux milieux artistiques ou industriels à travers le monde. Ce génie prolifique, surnommé "le Rodin des transparences” selon le mot de Maurice Rostand, a su insuffler une telle puissance poétique à sa Maison que 150 ans plus tard, le charme n’est pas rompu et son art est devenu intemporel, synonyme de beauté pure.

Le 6 avril 1860, René Lalique nait à Aÿ en Champagne (Marne), pays de sa mère. Mais c’est à Paris qu’il passera sa jeunesse. Dès son enfance, il montre de grandes dispositions pour le dessin et un amour profond de la nature.

Il entre comme apprenti chez le fabricant-bijoutier Louis Aucoc, à Paris. Tout en apprenant les techniques de la bijouterie-joaillerie, il continue de dessiner et suit les cours de l’Ecole des Arts Décoratifs de Paris. Il séjourne en Angleterre à la "School of Art” de Sydenham. A son retour, il s’initie à la sculpture auprès du statuaire Lequien. Devenu "dessinateur en chambre”, il propose à des bijoutiers ayant pignon sur rue, comme Cartier, Boucheron ou Jacta, des dessins de bijoux d’un style totalement nouveau. En 1886, il reprend l’atelier de Jules Destape, Place Gaillon à Paris où il peut enfin fabriquer ses propres créations. Ses œuvres  présentées dans les vitrines des grands bijoutiers parisiens rencontrent tout de suite un vif succès auprès du public.