Err

Frais de port Offerts à partir de 99 € d'achat pour la France Métropolitaine.
Gravure sur Cristal uniquement sur demande et sur certaines pièces
Rechercher Votre Panier   Continuer les achats

Buffet salon couloir miroir venitien cristal taillé murano voltolina

(Code: 3768)

Information complémentaire
7.960,00 €
sur commande
Disponible sous environs 36 jours (après la confirmation de la commande)
ACHETER
Buffet salon couloir miroir venitien cristal taillé murano voltolina
Buffet Commode pour salon , miroir et meuble en cristal vénitien au style français entièrement gravé à la main par des artisans vénitiens sur un miroir cristal à plus de 30% de plomb.

Art. 1060  = Buffet, commode  89 cm H *  80 cm Longueur  * 33 cm profondeur
Art. 1047  = Miroir murale cristal taillé  120 cm  Hauteur * 75 cm Largeur .

Tous les Miroirs, vasques, meubles Vénitiens Voltolina sont certifiés et réalisés artisanalement à la main selon les techniques traditionnelles depuis des générations

La maison Voltolina offre toute les garanties d'authenticité et de certification Made in Murano de tous les éléments et pièces des collections proposées .

Les origines du miroir vénitien remontent à la renaissance, au temps où Venise se distinguait déjà dans cette production avec entre autre celle du travail du verre. Un miroir est principalement une plaque de verre, avec une face revêtue d'aluminium ou d'argent, qui reproduit une image ou la réflexion des objets qui lui sont présentés devant.

Les miroirs dans l'antiquité et jusqu'au Moyen âge n’étaient que de simples disques de métal (bronze, métal ou d'argent) légèrement convexes et polis... selon la forme du miroir

Cette méthode pour recouvrir un morceau de verre plan avec une fine couche de métal réfléchissante fût très largement employée à Venise pendant le XVI siècle ; le métal employé était un alliage (amalgame) de mercure et d’un autre métal
Le procédé chimique de recouvrement du verre avec l’argent fût découvert par Justus von Liebig en 1835 et reste toujours employé pour la production des miroirs. La procédure actuelle consiste à asperger, sous vide, une très fine couche d'aluminium ou d’argent sur la face inférieure d'une plaque de verre